«

»

Mar
08

Mon nouveau livre « 50 exercices d’EFT » (et un extrait offert)

Mon dernier livre  est maintenant en librairie et je suis très contente de t’annoncer sa publication.  Avec « 50 exercices d’EFT » (éditions Eyrolles), tu pourras apprendre comment utiliser l’EFT la Technique de Libération Emotionnelle que j’ai déjà présentée dans le blog. Dans ce livre, j’explique la méthode en détail, comme si je te donnais un cours.

J’ai envie de t’offrir à lire un extrait du livre : l’exercice 25, qui explique aux parents comment utiliser la méthode avec des enfants. Tu pourras le lire et t’en inspirer pour faire tout(e) seul(e) une séance d’EFT.

 

Exercice n° 25 : L’EFT pour les enfants L’EFT

L’EFT est d’une telle simplicité que vous pouvez effectuer des séances avec des enfants, et même leur apprendre à l’utiliser. Non seulement ils adorent l’EFT, mais celle-ci s’avère même plus efficace sur eux. Lisez attentivement ces conseils avant de commencer une séance avec votre enfant.

 

1. Présentez l’EFT de manière ludique

  •  Aux plus petits, vous pouvez expliquer que les points méridiens sont comme des boutons magiques qui peuvent les aider à résoudre leur problème.
  • Aux plus grands, expliquez que le corps est parcouru de lignes comme celles qui distribuent l’électricité (les méridiens) et sur lesquelles se trouvent des portes (les points méridiens). Quand nous ressentons des émotions désagréables, ces portes sont bloquées. En tapotant dessus, nous ouvrons la porte, ce qui libère l’énergie bloquée et les émotions.


2. Montrez les points (choisissez la façon la plus adaptée)

  • Tapotez une première fois sur votre enfant (auparavant, demandez-lui toujours l’autorisation de le toucher).
  • Tapotez sur vous pendant qu’il vous imite.
  • Pour les plus petits : montrez la position des points sur un doudou sur lequel il pourra tapoter ensuite.

3. Pour connecter votre enfant au problème

dites-lui : « Raconte-moi ce qui ne va pas » (en général, il ne parlera que des faits et non de ses émotions). Ajoutez alors : « Comment te sens-tu quand tu me racontes ça ? », « Où se trouve ta tristesse, colère, peur… dans ton corps ? » Un conseil : notez ses phrases car elles constitueront les phrases du tapping.

 

4. Évaluez son problème

votre enfant peut figurer la grandeur de son problème en écartant les mains l’une de l’autre ou en évaluant entre 0 et 10  : (10= »je vais très mal »  / 0= « tout va bien »)

5. Tapotez sur le point karaté en énonçant vos formules d’appel

Par exemple :

  • Même si (j’ai ce problème), je suis un chouette garçon/fille.
  • Même si (j’ai ce problème), je suis super cool.
  • Même si (j’ai ce problème), je suis top génial.
  • Pour les plus petits : Même si (j’ai ce problème), papa et maman m’aiment fort.

 

6. Effectuez des rondes courtes.

  • Faites la séquence en même temps que votre enfant.
  • Utilisez ses propres mots ou proposez-lui des phrases en lui demandant si elles lui conviennent. Commentaire Comment savoir quand arrêter la séance ? Demandez aux plus grands de réévaluer leur problème sur une échelle de 0 à 10. Pour les plus petits, soyez atttentif à leur comportement : s’ils s’agitent pour retourner jouer ou s’ils s’exclament « Ça suffit ! », c’est que le problème est résolu !


L’EFT fonctionne à merveille sur les enfants : ne vous étonnez donc pas qu’ils aillent mieux après une ou deux rondes seulement. Vous pouvez instaurer l’habitude de tapoter quelques rondes chaque soir afin d’éliminer les tracas de l’enfant au fur et à mesure qu’ils apparaissent.

articles en lien :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>