«

»

Août
14

Un été en haïkus

J’espère que tes vacances sont au top! Et si nous en profitions pour écrire des haïkus? Souviens-toi, ce sont des petits poème de trois lignes (ou vers) qui décrivent un instant, un peu comme des photographies mises en mots. Si tu veux, tu peux relire l’article dans lequel j’en ai déjà parlé  : « Des haïkus pour développer tes cinq sens ». 

J’adore les haïkus!Celui-ci est le plus célèbre, écrit par le grand maître japonais du haïku, Bashô au XVIIe siècle : lis-le à haute voix, ferme les yeux quelques instants, et savoure :

 

 
Dans le vieil étang
Une grenouille saute
« Ploc » dans l’eau

En voici un autre, de Yayû cette fois :

J’éternue
Et perds de vue
L’alouette!

Et celui-ci, du poète Issa:

Sous la pluie battante
Où peut-il donc aller
Ce petit escargot?

As-tu remarqué? Dans ces poèmes, il y a du son (j’éternue… Ploc dans l’eau… la pluie battante…), une action (la grenouille saute…, perdre de vue… l’escargot qui avance…), parfois il y a ausssi des couleurs, des odeurs, des goûts, des émotions, tout ça en quelques mots seulement ! Aimerais-tu écrire toi aussi des haïkus? Il suffit de regarder ce qui t’entoure, et de trouver une « petite chose » qui te touche, car c’est dans le « petit » que l’univers est contenu.

A toi maintenant : voici quelques conseils pour écrire tes propres haïkus :

  • Regarde autour de toi quelques instants : un insecte qui se pose sur une feuille, la pluie qui tombe, une fleur ouverte, un chat qui fait sa toilette, ta petite soeur qui joue, la poussière qui danse dans le rayon du soleil, le rideau qui bouge avec le vent, une fraise dans ta main prêt à être goûtée…
  • Note le plus de détails possibles (son, parfum, climat, émotion que tu ressens, etc…
  • Maintenant, choisis trois à cinq éléments parmi ces détails et intègre-les dans  un haïkus.

Tu peux créer plusieurs haïkus à partir d’une seule scène : supposons que tu vois un papillon jaune, une rose rouge, le soleil qui brille, et tu entends un oiseau chanter. Voici ce que tu pourrais écrire :

Sur ma main / un papillon jaune  /chht, ne bouge plus
Ou encore :
L’oiseau chante / Le papillon danse / Et la rose s’extasie
Ou encore
Quelle chaleur / la brise murmure / je somnole 
Ou encore
Dans un rayon de soleil /l’oiseau laisse éclater sa joie   / merci
 
 

Exemples de haïkus écrits par des enfants

Voici des exemples de haïkus écrits par des enfants : je les ai trouvés dans un très joli livre que je te conseille : Mon livre de haïkus, de Jean-Hugues Malineau et Janic Coat (Albin Michel)

Le vent dans les platanes
Toutes les feuilles dansent
Une seule s’envole (CM2)
 
Grasse matiné
L’odeur des lardons de grand-mère
Je me lève tout de suite! (CM1)
 
 
 
 
Une plage immense
Un tout petit crabe
Une très grosse peur! (CE1)
 
 
 
 
Une plume de pigeon
Tombe sur le ventre
De mon ombre (Sixième)
 
Le reflux de la mer
Emporte les chaussures
De ma petite soeur (CE1)
 
Devant la glace de mon armoire
Un moineau
S’étonne (CE2)

 Waouh, quels poètes vous faites, les enfants!

Variante : tu peux aussi faire des haïkus avec ta famille ou tes amis

  • Choisissez ensemble un instant agréable (goûter dans le jardin ou sur la plage, pause durant une balade en forêt, dîner sur une terrasse dans la nuit fraîche…).
  • prenez des papiers et des crayons, (pas nécessaire mais plus simple)
  • chacun écrit un haïku décrivant cet instant. Il faut écrire le plus vite possible pour que le haïkus soit spontané.
  • Ensuite vous lisez chacun votre poème. Evidemment, il n’y a ni gagnant ni perdant mais seulement des poètes qui partagent leurs oeuvres!

D’ailleurs, un poète peut créer des chefs-d’oeuvre à partir de « rien », donc tu peux aussi écrire des haïkus chez toi dans ta chambre en parlant de ce que tu vois. Par exemple? Une montagne de vêtements / Cris de ma mère / Tremblement de terre, tout s’écroule 

Envoie-moi tes poèmes et je les posterai dans un article. Mmmh, j’ai hâte….

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>